Heiva i Tahiti

C'est le plus important moment culturel de l'année, qui commence en juin avec les courses de va'a et se termine fin juillet avec les soirées des lauréats des concours de chants et de danses  et la course de pirogue à voile. Voici quelques images de tous les événements sauf la pirogue à voile, que je n'ai jamais eu l'occasion de suivre.

La préparation de ces différentes compétitions mobilise plusieurs milliers de Polynésiens, entre janvier et juillet. Il faut savoir qu'une troupe de danse comprend entre 100 et 200 artistes (danseurs, musiciens, chorégraphes), et un groupe de chants entre 20 et 60 artistes. Environ 1 000 sportifs s'affrontent sur les différentes  courses de va'a et compétitions de tu'aro ma'ohi.

Gagner un titre au Heiva se mérite, il faut travailler d'arrache-pied pendant plusieurs mois, en mettant de côté sa vie personnelle et familiale, sans pour autant attendre des retombées financières. C'est plutôt une façon de montrer son amour pour le "fenua" et pour sa culture. Et les Polynésiens ont un cœur énorme.

J'invite toujours les touristes à venir en juillet à Tahiti, pour vivre ce moment culturel sublime. C'est là que l'on peut sentir et comprendre l'âme polynésienne, dans toute sa splendeur.

Bientôt les meilleurs danseurs (solo tane)


Tu'aro ma'ohi (sports traditionnels polynésiens

Course de porteurs de fruits, grimper de cocotier, décorticage de coco, lancer de javelot et lever de pierre

Écrire commentaire

Commentaires: 0